Vibrations

Vibrations

Résumé

De nombreux travailleurs sont exposés au risque vibratoire, chaque jour, par le biais de l’utilisation de machines-outils ou encore de véhicules.  Identifier les outils, les engins, les dangers liés aux différentes activités ainsi que les mesures de prévention associées permettent de mieux appréhender et maîtriser ce risque.

Définitions

On entend par vibrations, une onde oscillatoire mécanique qui va se traduire par des secousses. Ces vibrations peuvent avoir des effets potentiels sur la santé, qui vont dépendre de quatre facteurs :

  • L’amplitude des vibrations ;
  • La fréquence d’exposition ;
  • La durée d’exposition ;
  • Le point d’entrée et la direction des vibrations dans le corps.

Plusieurs types de vibrations sont constatées comme celles transmises à l’ensemble du corps et celles impactant les membres supérieurs (système main-bras).

Enjeux

L’enjeu principal dans le cadre du risque vibratoire reste de préserver la santé du travailleur. Aujourd’hui il existe des outils simplifiés qui permettent d’évaluer l’exposition vibratoire journalière des salariés, sans avoir à réaliser des mesures complexes ou posséder des connaissances détaillées sur l’évaluation des expositions. Grâce à l’évaluation de ces risques, des mesures de préventions pourront être appliquées afin de garantir la sécurité des salariés. 

Qui est concerné ?

Tout chef d’établissement est concerné dans le cadre de l’obligation de résultat en matière de santé et sécurité au travail. 

L’ensemble des collaborateurs des secteurs primaire (extraction matière première), secondaire (fabrication) et tertiaire (service), sont également concernés, à différents niveaux par les problématiques liées au risque d’exposition aux vibrations.

Les bases règlementaires

L’employeur possède des obligations à propos de l’exposition de ses salariés aux risques liés aux vibrations. Il se doit de mettre en œuvre les principes généraux de prévention ainsi que les mesures de prévention adéquates. Le législateur a établi deux types de valeurs seuils : une valeur d’action dont le franchissement du seuil oblige l’employeur à mettre en œuvre des mesures de prévention et une valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) qui constitue un objectif de protection des travailleurs et dont le franchissement du seuil expose les travailleurs à des risques certains pouvant porter atteinte à leur santé.

Évaluation du risque

L’évaluation des risques se fait via les 9 principes de préventions où chacun des points sont abordés de manière à prévenir le risque en conséquence et protéger les salariés.

Le risque vibratoire peut être évalué grâce à un outil applicatif OSEV qui estime rapidement l’exposition vibratoire journalière sans avoir à réaliser des mesures complexes ou posséder des connaissances détaillées sur l’évaluation des expositions.

Mesures de prévention

Il existe trois types de mesures de prévention :

  • La prévention primaire qui consiste à supprimer le risque vibratoire par le biais de changement organisationnel (utilisation d’outils différents ou modification de la tâche à effectuer) ;
  • La prévention secondaire qui cherche à réduire l’exposition aux vibrations avec une vigilance accrue sur les équipements utilisés, le port d’EPI, et la formation et informations ;
  • La prévention tertiaire qui réduit les dommages issus de l’exposition avec une affectation différente du salarié, une adaptation du poste de travail, des temps de travail et de repos, etc.

Rappels

L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent : des actions de prévention, d'information et de formation, ainsi que la mise en place d'une organisation et de moyen adaptés.

L'employeur évalue les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs et transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de cette évaluation.

Les membres du CSE (ou lorsqu'il n'existe pas les délégués du personnel) doivent être consulté avant toute décision d'aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail ; être associés sur les actions de formations à la sécurité ; avoir accès au document unique d'évaluation des risques.

Aucun commentaire